En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

aéroscopia : l'évolution des avions

Publié le jeudi 26 novembre 2015 16:40 - Mis à jour le mardi 15 mars 2016 05:47

Visite d'Aeroscopia

 

Nous avons fait la visite d'aeroscopia le jeudi 12 novembre avec la classe de DP3.

Nous avons été accueillis par un bénévole de l'association des ailes anciennes.

Nous avons écouté un autre bénévole de l'association qui nous a parlé de l'histoire de la propulsion cher les avions.

Il nous a d'abord parlé de Clement Ader un ingénieur français qui inventa le premier avion. Il s'éleva à quelques 20 cm du sol, sur 50 mètres environ, marquant ainsi le début de l'aviation en 1890.

Il nous a parlé aussi du 1er vol de Orville et Wilbur Wright ils ont effectué en 1903 et en 1905 les premiers vols pouvant être qualifiés de « stables » , de longue durée, avec des virages inclinés et non dérapés.

LeFlyer

Le Flyer était équipé de nouveau moteur à essence qui permettra le développement de l'aviation mais aussi le développement de l'automobile.

À la 2èmme Guerre Mondial sont apparu les premiers avions à réaction. Le principe de propulsion de ces avions est régi par la loi de action-réaction.

Par exemple l'entreprise Messerchmitt a conçu un aéroplane édifiant sa suprématie aérienne pendant le coflit mondial : Le Messerchmitt.

Il nous a aussi expliqué le principe de turbo réacteur.

Le turbo réacteur est un système de propulsion qui transforme l'énergie potentielle contenue dans un carburant associé à un comburant qu'est l'air ambiant, en énergie cinétique permettant de générer une force de réaction en milieu élastique dans le sens opposé à l'éjection. Il y a aussi des turboréacteur à hélice c'est a dire un turboréacteur où l'on renvoient l'air qui sort du réacteur dans une hélice qui permet de faire tourner l'hélice grâce au souffle du réacteur. Cela permet d'additionner la puissance du réacteur avec la puissance de l'hélice.

Le moteur THR d'avion

Le but de ce type moteur est de garder la vitesse et la performance d'un turbo-fan (c'est a dire turbo normal) en réduisant sa consommation de carburant. Contrairement au turbo-fan, le moteur THR (Turboréacteur à hélice rapide) ne comporte pas de grande hélice carénée devant le réacteur. Le générateur fournit un flux de gaz comprimé chaud qui entraîne deux jeux de turbines contrarotatives (tournant en sens inverse), placées derrière le réacteur et liées à deux hélices. Légères et résistantes, elles disposent de nombreuses pales courtes, larges et coudées. Les hélices ont un rendement propulsif élevé car elles brassent un flux d'air important. Grâce au système de double flux, elles brassent 30 à 40 fois plus d'air qu'il n'en passe dans le générateur, alors que le fan du turboréacteur à double flux ne brasse que 5 fois plus d'air qu'il n'en passe dans son générateur.

De plus, le THR, grâce à la forme de ses hélices, permet de faire une économie en poids et en traînée par rapport à l’hélice carénée du turbo-fan. Le THR a un autre avantage : ses pales tournent moins vite que celles d'un turbo-fan, le THR est donc moins sensible à la rupture d'une pale.

Pour conclure en ce qui concerne le THR...

Je pense qu'il est important d'avoir de nouvelles idées pour aller plus vite, moins cher, en consommant moins et pour un coût moins élevé.

La conception de ces moteurs relève de plusieurs années de recherches.

La fabrication en reste onéreuse.

Ces moteurs permettront l'envol de charges plus élevées qu'actuellement.

Ils pourront donc transporter beaucoup plus de personnes et seront plus rapides pour les long voyages.

Ces avions consommerons alors moins de carburant.

Les ingénieurs, créateurs de ces moteurs, espèrent que les compagnies aériennes feront de ces avions ceux du futur.

Pour en savoir plus :

http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/ac-aviation-environnement-le-propfan-une-innovation-qui-fete-ses-vin~05772.html

Pièces jointes
Commentaires

Aucun commentaire

Catégories
  • des visites