En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Visite à Aéroscopia : les hélicoptères

Publié le jeudi 26 novembre 2015 15:15 - Mis à jour le mardi 15 mars 2016 05:48

Le jeudi 12 novembre 2015, nous sommes partis à Blagnac pour visiter le musée Aéroscopia. Lors de cette sortie, nous avons assisté plus spécifiquement à la présentation du fonctionnement des hélicoptères par un bénévole.

 

 

 

D'un point de vue historique, c'est Léonard de Vinci qui, pendant la Renaissance, a inventé le fonctionnement de cette machine fondé sur le principe de la vis aérienne. Il s'est lui-même inspiré de ce qu'avaient imaginé les chinois auparavant. Il n'a pas pu mener son projet jusqu'à sa réalisation car à cette époque, le moteur n'avait pas était inventé.

Ensuite, Jules Verne a imaginé un nouvel hélicoptère en reprenant les schémas qu'avait réalisé de Vinci. Il y a ajouté un moteur électrique alimenté depuis le sol par des fils de cuivre.

En s'appuyant sur cette idée, Gustave Tourné est donc parvenu à faire très légèrement décoller le premier appareil. Cette fois-ci, la machine ne put réellement voler car le système de propulsion adéquat n'était pas encore apparu.

 

Le premier hélicoptère commercialisé est inventé par Sikorsky en 1942.

Il est composé d'une cabine qui comporte un rotor principal permettant l'élévation et l'avancée de l'appareil.

Il y a aussi deux rotors positionnés à l'arrière (appelés stabilisateurs) qui permettent de diriger l'engin vers la gauche ou vers la droite. Leur fonction principale est d'annuler la force de couple due à la rotation du rotor. C'est à dire qu'ils empêchent l'hélicoptère de tourner sur lui-même.

Enfin le train d’atterrissage est adapté en fonction du type d'appareil. En effet, les patins sont privilégiés pour les hélicoptères destinés à effectuer des opérations de sauvetage, En revanche pour les appareils de l'armée par exemple, les constructeurs choisissent de mettre des roues.

 

De manière générale, les hélicoptères ne volent pas à plus de 350km/h car ils ne sont pas conçus pour franchir le mur du son.

Leur conduite reste cependant complexe car tous les membres du pilote sont sollicités. Pour communiquer, ils bénéficient d'un système de radio.

 

Aujourd'hui, ils sont principalement utilisés pour des actions de sauvetage (en mer comme en montagne). Il y en a aussi qui sont conçus pour l'armée. Enfin certaines personnes très riches ont les moyens d'avoir un hélicoptère privé.

 

Découvrez la version illustrée de l'article ici.

 

 

 

 

Pièces jointes
Commentaires

Aucun commentaire

Catégories
  • des visites