En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Visite au Musée d'Histoire de la Médecine de Toulouse

Publié le jeudi 8 janvier 2015 14:56 - Mis à jour le samedi 17 janvier 2015 08:53

Le 13 novembre 2014, nous sommes allés au Musée d'Histoire de la Médecine qui se trouve à l'Hôtel-Dieu. Et là, nous avons découvert des choses étonnantes que vous saurez seulement si vous lisez la suite de cet article !

Les jardins de l'Hôtel-Dieu


Autrefois, le Musée de la Médecine était une pharmacie.

Les médecins soignaient les personnes malades avec diverses techniques variant avec les époques, utilisant par exemple les ventouses, les sangsues, des minéraux ou les plantes. Il y avait des plantes pour chaque maladie. Des alchimistes supposaient que Dieu avait créé la forme et la couleur des plantes pour indiquer les maladies à soigner ! Il ne fallait cependant pas abuser des plantes car elles pouvaient avoir un mauvais effet. Certaines substances peuvent en effet soigner à petites doses, mais faire tout le contraire à forte dose !

Quelques unes de ces techniques sont encore utilisées comme les sangsues.

Les tiroirs de l'ancienne pharmacie


Nous avons vu des biberons avec un morceau de tissu au bout en guise de tétine. Ces biberons s'appelaient des "Robert". Et le nom "Robert" servit alors aussi à désigner familièrement certaines parties du corps féminin !

Le tour à bébé


 

A l'Hôtel-Dieu, il y a aussi un "tour à bébé" où les gens pouvaient autrefois abandonner leur(s) bébé(s) : les personnes déposaient le bébé sans être vus sur une sorte de plateau tournant, et derrière, une personne le récupérait.

De spectaculaires photos de malades nous ont intrigués, notamment celles montrant une personne atteinte de l'éléphantiasis du scrotum, pourvu que cela ne nous arrive pas...


Au musée, nous avons vu aussi comment les soins ont évolué, avec le développement des méthodes scientifiques.

Alexander Fleming, en 1928, découvre accidentellement la pénicilline ; c'est le début des antibiotiques modernes.

D'autres personnes ont fait beaucoup avancer la médecine et le matériel de soin, comme par exemple Marie Curie. Elle  développé la radiologie au début du 20ème siècle. La découverte de Marie Curie a donné son nom à des voitures qui transportaient le matériel de radiologie pendant la première guerre mondiale : les "Petites Curies".

Une "Petite Curie"


J'en conclus que cette visite au musée de la médecine a été très instructive !

Pour en savoir plus :

http://museemedecine.free.fr/

Remarque : cet article a été rédigé grâce aux notes de Marthe Rechsteiner, Denis De Faria, Saad El Abid Amrani, Mathilde Riquet, Michel Camarasa, Mathieu Lacroix.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • des visites