En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Technologie cycle 4

Turing, un grand mathématicien...

Par GHISLAINE BOUMRAH, publié le dimanche 23 novembre 2014 06:26 - Mis à jour le dimanche 14 janvier 2018 11:15

"La drôle de guerre d' Alan Turing"

http://www.universcience.tv/video-la-drole-de-guerre-d-alan-turing-7813.html

Comment ce savant excentrique a-t-il pu contribuer à la victoire des Alliés ?

La réponse se trouve dans la petite ville de Bletchley Park, dans la grande banlieue londonienne. C'est ici que s'est jouée pendant la Seconde Guerre mondiale une vaste partie d'échecs dont l'enjeu était le décryptage des communications secrètes de l'armée allemande . Une partie dont la pièce maîtresse a justement été Alan Turing – l’inventeur de ce qui ne s’appelait pas encore l’ordinateur.

Esprit plus que brillant, Turing sera pourtant traité de manière odieuse au lendemain de la guerre : son homosexualité lui ayant valu des poursuites judiciaires, il se suicidera en 1954 après avoir dû subir une castration chimique.

 

"Alan Turing - Enigma, ordinateur et pomme empoisonnée"

"001 contre Enigma"

"Nous devrions pouvoir construire des machines qui pensent" - Alan Turing

Alan Turing, né le 23 juin 1912 à Londres et mort le 7 juin 1954 à Wilmslow, est un mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique.

Son père est administrateur colonial à Madras en Inde. Au Malborough Collège, ses dons hors du commun sont vite reconnus. Adolescent réfractaire à la culture classique, son goût pour les sciences et son homosexualité le marginalisent à la Sherborne School . A 17 ans, Turing comprend les recherches d'Einstein, mais connaît des échecs répétés à ses examens. En 1931, il intègre le King's College de l'Université de Cambridge où il trouve un milieu plus favorable pour étudier les mathématiques.

Diplômé en 1933, Alan Turing obtient une bourse d'enseignant chercheur en 1935. Il s'inscrit en doctorat de logique mathématique à l'Université de Princeton. Il développe  la notion d'hypercalcul et appuie sa démonstration en décrivant une "machine universelle", la "machine de Turing". En inventant cette "machine" abstraite, Alan Turing pose dès 1936 les bases d'un futur domaine scientifique et technique : l'informatique. Le fonctionnement de sa "machine" préfigure celui des ordinateurs.

En 1939, Alan Turing revient enseigner à Cambridge. La Seconde Guerre mondiale éclate et Turing s'engage dans l'armée britannique où il travaille à Bletchley Park au déchiffrement des messages de la marine allemande. Son apport est essentiel, car Turing améliore la "bombe" polonaise, un dispositif qui permet de déchiffrer le code des machines "Enigma" utilisées par le commandement nazi.

Après la guerre, Alan Turing travaille au National Physical Laboratory et conçoit un prototype d'ordinateur, l'ACE ( Automatic Computing Engine). Il rejoint l'Université de Manchester qui avait construit en 1948 le premier ordinateur programmable opérationnel, le Mark 1. Turing participe à la programmation.

Il se passionne aussi pour l' intelligence artificielle. Il élabore un test qui valide l'intelligence d'une machine, le fameux "test de Turing". Parallèlement, il s'intéresse aux phénomènes de croissance animale et végétale qui le conduisent aux "structures de Turing".

Elu membre de la Royal Society, Turing éprouve de graves difficultés quand la révélation de son homosexualité provoque un scandale en 1952. C'est un crime pour la justice britannique. Le procès le condamne à la prison. Pour éviter l'enfermement, Alan Turing est contraint d'accepter la castration chimique, mais sa carrière est brisée. Il est trouvé mort empoisonné au cyanure, le 7 juin 1954, une pomme croquée à côté de lui.

 

La réhabilitation d'un grand mathématicien

 

Grâce à une pétition lancée par onze scientifiques, dont le physicien Stephen Hawking,  le gouvernement britannique a présenté en 2009 des excuses officielles pour le traitement infligé à Alan Turing, condamné en 1952 à la castration chimique en raison de son homosexualité.

Suite à cette condamnation Alan Turing s'était suicidé en 1954.  Dans la pétition, il est qualifié de "mathématicien le plus brillant de l'époque moderne...dont les découvertes pionnières en informatique sont toujours pertinentes aujourd'hui."

La machine de Turing

Une machine de Turing est un modèle abstrait du fonctionnement des appareils mécaniques de calcul, tel un ordinateur et sa mémoire, imaginé par Alan Turing en 1936 en vue de donner une définition précise au concept d’algorithme ou « procédure mécanique ». Ce modèle est toujours largement utilisé en informatique théorique.

https://www.google.com/doodles/alan-turings-100th-birthday

Pour en savoir plus

- http://future.arte.tv/fr/alan-turing

Dans ce dossier d'Arte, documents, vidéos sur la vie et les travaux d'Alan Turing.

- http://www.cite-sciences.fr/fr/ressources/bibliotheque-en-ligne/portraits-de-savants/alan-turing/

Dans cette page web proposée par la Cité des Sciences et de l'Industrie, vous trouverez des liens vers de nombreux documentaires vidéos, des archives d'émissions radio et de conférences, etc.

 
Alan Turing, l’homme qui a croqué la pomme , de Laurent Lemire - Editeur : Hachette Littératures Parution : 12 Mai 2004
 
Alan Turing , de Andrew Hodges, Editeur Michel Lafon.

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • 3eme